Un nouveau simulateur de calcul AGIRC ARRCO


Les assurés pourront-ils y voir bientôt plus clair sur le montant de leurs futures retraites ? C’est en tout cas l’objectif des régimes complémentaires AGIRC ARRCO avec la mise en place courant mai 2016 d’un tout nouveau simulateur de calcul à destination des salariés du secteur privé.

En effet, parmi les points faibles des informations diffusées par les Caisses de retraite aujourd’hui et évoqué régulièrement par les salariés, l’impossibilité de connaître avec précision le montant estimatif de ses futures pensions de retraite. Combien je vais percevoir à la retraite ? Vais-je subir une décote ? Est-ce que cela représente un intérêt de reporter mon départ à la retraite ?

Le tout nouveau simulateur de calcul devrait pouvoir répondre à ces questions. Pour y accéder, il suffira de se créer un compte personnel et de renseigner les informations demandées (salaires, situation familiale, carrière mixte etc.). Il sera également possible dans un deuxième temps de spécifier certains évènements intervenus au cours de la vie active (chômage, temps partiel, arrêts de travail etc.). Une fois les différentes cases complétées, les assurés pourront enfin obtenir le récapitulatif de leurs droits au Régime général et dans les régimes complémentaires AGIRC et ARRCO.

Autre intérêt du nouveau simulateur de calcul : la prise en compte des nouveautés issues de la dernière réforme des régimes de retraite complémentaire (Accord du 30 octobre 2015) et surtout du futur coefficient de solidarité qui sera applicable pour toutes les retraites liquidées au taux plein à partir du 1er janvier 2019. Pour rappel, ce dispositif devrait provoquer un abattement temporaire de 10 % sur les retraites complémentaires pour les salariés qui choisiront de partir à l’âge normal de départ à la retraite (62 ans). Il ne sera pas appliqué à tous ceux qui accepteront de reporter d’une année leur départ (63 ans), et pourrait même se transformer en « bonus » pour ceux qui décalent leur départ de 2,3 ou 4 ans (64,65 ou 66 ans).

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Audit Retraite