L’ épargne retraite d’entreprise prend de plus en plus d’importance


Les salariés semblent prendre conscience de l’importance d’investir dans les dispositifs d’épargne retraite d’entreprise (PERCO, régimes à cotisations définies etc.).

Selon une étude réalisée par le cabinet Aon Hewitt le 29 janvier 2015 auprès de grandes entreprises, l’épargne retraite représente désormais entre 5 et 10 % de la rémunération annuelle nette d’un salarié.

Elle se place ainsi en 2e position devant les dépenses de protection sociale et derrière l’épargne salariale. C’est notamment grâce à la démocratisation de la mise en place des régimes de retraite à cotisations définies (ou « régimes art. 83 »), qui sont de plus en plus nombreux et qui s’ouvrent désormais régulièrement à l’ensemble du personnel (43 %), ou en tout cas aux cadres (40 %), et non plus seulement aux cadres dirigeants (15 % contre 26 % en 2013).
Les taux de cotisation y sont par ailleurs de plus en plus importants, notamment sur les tranches B et C des salaires, afin de « compenser la dégradation du taux de remplacement des pensions de retraite obligatoires ». Il faut continuer à valoriser l’épargne retraite afin de garantir un niveau de retraite correct aux salariés.

À noter que le PERCO reste un dispositif d’épargne retraite très apprécié (57 % des entreprises interrogées en sont équipées), et qui, malgré la hausse des charges sur les versements patronaux, est toujours régulièrement abondé dans 71 % des accords en vigueur. Néanmoins cet abondement a tendance à baisser, avec une moyenne de 1330 € par an, pour 562 € de versement par les salariés.

À noter que la mise en œuvre du forfait social à 20 % sur les sommes versées par l’employeur est clairement un frein à l’épargne retraite d’entreprise. En effet, cet abondement étant facultatif, beaucoup d’employeurs (notamment dans les petites et moyennes entreprises) préfèrent réduire voir cesser leur participation au PERCO. Beaucoup d’acteurs du secteur militent pour une incitation à l’épargne retraite d’entreprise. Attendons de voir ce que va proposer le gouvernement…

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Audit Retraite