La retraite pour « Carrières longues », j’y ai droit?


Comme son titre l’indique le dispositif « carrières longues » permet aux assurés ayant débuté leur activité jeune et ayant travaillé tout au long de leur carrière de bénéficier d’un départ à la retraite anticipé, c’est à dire avant l’âge légal d’ouverture de droits.

carrières longues

Les « Carrières longues » décryptées

Les conditions pour bénéficier d’un départ anticipé au titre des carrières longues

Avoir commencé à travailler « jeune »

L’assuré qui souhaite partir avec le dispositif « carrière longue » doit réunir une durée d’assurance minimale en début de carrière (voir tableau ci-dessous). Ainsi par exemple, un assuré né en 1955 pourra anticiper son départ dès 60 ans (au lieu de 62 ans normalement) s’il réunit, avant la fin de l’année civile de ses 20 ans, 5 trimestres de retraite. Vous pouvez d’ors et déjà vérifier ce premier point sur votre relevé de carrière.

Réunir une durée « cotisée » minimale sur l’ensemble de la carrière

Il faut également que l’assuré justifie d’une durée d’assurance « cotisée » minimale, tout régime de retraite confondu, pour prétendre à un départ anticipé au titre des « carrières longues » (voir tableau ci-dessous). Qu’entend-on par durée d’assurance « cotisée » ? À l’origine la volonté du législateur était de ne prendre en compte que les périodes « réellement cotisées » à savoir les trimestres de retraite acquis au titre de l’activité. Cela étant très restrictif, il a été décidé par des réformes successives d’élargir la notion à un certain nombre de trimestres « réputés cotisés » mais non travaillés :

  • les trimestres acquis au titre du service national (4 trimestres) ;
  • les trimestres acquis au titre de la maternité ;
  • les trimestres acquis au titre des périodes de versement d’IJ maladie ou AT/MP (4 trimestres) ;
  • les trimestres acquis au titre des périodes de chômage indemnisé (4) ;
  • les trimestres acquis au titre des périodes de versement d’une pension d’invalidité (2 trimestres) ;
  • les trimestres acquis grâce au compte personnel de prévention de la pénibilité.

Ainsi grâce à ces périodes les bénéficiaires potentiels sont plus nombreux.

Attention : ce n’est pas parce que l’assuré remplit les conditions pour un départ anticipé qu’il pourra augmenter sa retraite et générer une surcote s’il continue à travailler. Pour rappel, la surcote ne s’enclenche qu’à partir de l’âge légal d’ouverture de droits. Cela réduit donc de manière significative l’intérêt de continuer à travailler après la date à laquelle on peut partir en « carrière longue ».

 

Conditions ouvrant droit à la retraite anticipée pour « carrière longue » (selon votre année de naissance et de l’âge à partir duquel vous souhaitez prendre votre retraite)
Année de naissanceÂge de départ à la retraite envisagé (à partir de)Durée d’assurance cotisée (en trimestres)Durée d’assurance en début de carrière
Si vous êtes né entre janvier et septembreSi vous êtes né entre octobre et décembre
195460 ans1655 trimestres à la fin de l’année des 20 ans4 trimestres à la fin de l’année des 20 ans
195556 ans et 4 mois1745 trimestres à la fin de l’année des 16 ans4 trimestres à la fin de l’année des 16 ans
59 ans1705 trimestres à la fin de l’année des 16 ans4 trimestres à la fin de l’année des 16 ans
60 ans1665 trimestres à la fin de l’année des 20 ans4 trimestres à la fin de l’année des 20 ans
195656 ans et 8 mois1745 trimestres à la fin de l’année des 16 ans4 trimestres à la fin de l’année des 16 ans
59 ans et 4 mois1705 trimestres à la fin de l’année des 16 ans4 trimestres à la fin de l’année des 16 ans
60 ans1665 trimestres à la fin de l’année des 20 ans4 trimestres à la fin de l’année des 20 ans
195757 ans1745 trimestres à la fin de l’année des 16 ans4 trimestres à la fin de l’année des 16 ans
59 ans et 8 mois1665 trimestres à la fin de l’année des 16 ans4 trimestres à la fin de l’année des 16 ans
60 ans1665 trimestres à la fin de l’année des 20 ans4 trimestres à la fin de l’année des 20 ans
195857 ans et 4 mois1755 trimestres à la fin de l’année des 16 ans4 trimestres à la fin de l’année des 16 ans
60 ans1675 trimestres à la fin de l’année des 20 ans4 trimestres à la fin de l’année des 20 ans
195957 ans et 8 mois1755 trimestres à la fin de l’année des 16 ans4 trimestres à la fin de l’année des 16 ans
60 ans1675 trimestres à la fin de l’année des 20 ans4 trimestres à la fin de l’année des 20 ans
1960 et au-delà58 ans1755 trimestres à la fin de l’année des 16 ans4 trimestres à la fin de l’année des 16 ans
60 ans1675 trimestres à la fin de l’année des 20 ans4 trimestres à la fin de l’année des 20 ans

Les démarches à accomplir auprès des Caisses de retraite

Pour partir à la retraite avec le dispositif « carrières longues », l’assuré doit effectuer des démarches spécifiques auprès des régimes de retraite obligatoires auxquels il est affilié.

Pour les salariés et assimilés (RG, MSA, RSI)

Première étape : Dans les 6 mois précédant la date de départ souhaitée, l’assuré doit demander à la Caisse de retraite auprès de laquelle il cotise une « attestation de validation de longue carrière » qui viendra confirmer sa possibilité de liquider ses pensions de manière anticipée. Cette attestation peut être obtenue par internet, mais il est préférable de contacter directement la Caisse via le 3960. À noter que cette attestation peut également être demandée lors d’un entretien individuel avec un conseiller CARSAT. Deuxième étape : Si la Caisse répond favorablement et délivre l’attestation, l’intéressé doit alors envoyer une « demande de départ anticipé carrière longue » dans les mêmes délais que pour une demande de retraite « normale », à savoir dans les 4 mois précédant la date de départ souhaitée.

Pour les fonctionnaires titulaires

Les démarches « carrières longues » sont à accomplir directement auprès des ressources humaines de votre administration puisque c’est elle qui gère directement les retraites pour les agents titulaires de la Fonction publique (dans les 6 mois précédant la date souhaitée).

Pour aller plus loin : Demande de départ anticipé carrière longue

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Audit Retraite