La surcote retraite, quel intérêt?


L’assuré qui prolonge son activité au delà de la date à laquelle il réunit les conditions requises pour partir avec une retraite à taux plein (c’est à dire sans décote) peut bénéficier d’une majoration du montant de sa pension pour chaque trimestre d’activité effectué après cette date : la surcote. Une majoration qui peut rapidement devenir intéressante si l’on souhaite prolonger son activité…

La surcote, quel intérêt ?

La surcote, quel intérêt ?

La surcote retraite dans les régimes alignés (RG, MSA et RSI)

Alors qu’il n’hésite pas à sanctionner l’assuré qui choisirait de liquider sa pension de retraite sans remplir les conditions du taux plein, le législateur « récompense », au contraire, celui qui choisit de continuer au delà. Il s’agit ici d’un assuré qui continue à travailler après avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite. Il doit également justifier d’un nombre de trimestres suffisant pour bénéficier du taux plein.

Plus d’infos sur la retraite des salariés et assimilés (non salariés, contractuels de droit public, travailleurs agricoles)

Tous les trimestres travaillés au delà de la date à laquelle il remplit les conditions précitées ouvrent droit à une majoration d’1,25 % par trimestre, soit 5 % par an. Cette majoration s’ajoute à la pension de retraite déjà calculée (contrairement à la décote qui, elle, impacte directement le taux de pension). Il n’existe pas de limite d’âge pour faire de la surcote. Tant que le salarié ou assimilé travaille, il engrange des droits supplémentaires. À noter qu’un assuré éligible à un départ anticipé « Carrière longue« , qui souhaiterait continuer à travailler au delà de cet âge, pensant générer des droits supplémentaires puisqu’il réunit déjà un nombre de trimestres de retraite suffisant, ne pourra pas bénéficier d’une surcote avant d’atteindre l’âge légal minimum de départ à la retraite.

Comparaison régime fonction publique : L’agent titulaire de la fonction publique peut également bénéficier d’une surcote dans les mêmes conditions que les salariés du secteur privé. Il bénéficie ainsi d’une majoration d’1,25 % par trimestre supplémentaire accompli au delà de la date à laquelle il remplit les conditions pour un départ à la retraite sans minoration. Attention cependant, dans la Fonction publique il existe une limite d’âge à partir de laquelle l’agent, titulaire ou non titulaire, doit être radié des cadres et prendre sa retraite. Il ne peut plus alors générer de surcote

 

La surcote retraite dans les régimes complémentaires (ARRCO, AGIRC et IRCANTEC)

Il n’existe pas de surcote sur le montant de la pension des régimes de retraite complémentaire ARRCO/AGIRC en cas de poursuite de l’activité au delà de la date à laquelle l’assuré remplit les conditions du taux plein. Néanmoins, l’assuré qui poursuit son activité continue à cotiser et donc à acquérir des points de retraite complémentaire normalement. Par contre, les agents contractuels de la fonction publique, qui cotisent au régime complémentaire IRCANTEC peuvent bénéficier d’une surcote depuis 2010. En effet le nombre total des points retraite est majoré de 0,625 % par trimestre travaillé accompli après la date à laquelle sont réunies les conditions du taux plein.

Pour aller plus loin : Réglementation surcote IRCANTEC

CONCLUSION

Continuer à travailler pour déclencher de la surcote doit être un choix mûrement réfléchi. La liquidation définitive des pensions de retraite figera les droits acquis, même en cas de cumul emploi-retraite. Si vous souhaitez augmenter vos droits à la retraite, générer de la surcote est la meilleure option. Cela implique nécessairement de retarder le départ en retraite. Aidez-vous de votre Estimation indicative globale (document reçu à partir de 55 ans qui reprend une estimation de vos futurs droits ainsi qu’un état des lieux de votre carrière en terme de trimestres et de points retraite acquis) sur laquelle apparaît clairement l’impact financier d’un départ au delà de l’âge légal.

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Audit Retraite