Portugal : nouvel eldorado des retraités français ?


Où vis-t-on le mieux sa retraite dans le monde ? Si les critères de sélection sont propres à chacun, plusieurs pays d’Europe et d’ailleurs se détachent du lot. Voici le choix des retraités français :

les retraités français à l'étranger

Profiter de sa retraite à l’étranger…

Chaque année est publié le « palmarès mondial des paradis de retraite ». La version 2015 a été publiée le 21 janvier 2016. Plusieurs pays méditerranéens se dégagent du lot, dont le Portugal pour la 2e année consécutive. Le classement se base sur une série de critères censés représenter les points forts et les points faibles de chaque pays (coût de l’immobilier, coût de la vie, sécurité, accessibilité, intégration, soins médicaux, climat etc.). Explications :

Le Portugal obtient la meilleure moyenne grâce à une fiscalité intéressante et une position géographique très favorable (proche de la France, climat agréable, faible criminalité), même si les retraités interrogés soulignent que le coût de la vie sur place a augmenté ces dernières années. Suivent de près la Thaïlande (pour le coût de la vie), l’île Maurice (pour le climat et le cadre de vie) et l’Espagne (proche de la France, qualité des infrastructures). Par contre les pays du Maghreb, habituellement bien placés, subissent de plein fouet le contexte géopolitique « incertain » et perdent des places.

Comment est opérée la classification ? 12 critères sont pris en compte en fonction de leur importance moyenne pour les retraités français :

  • Le coût de la vie pèse ainsi pour 20 % de la note (30 produits et services ont sélectionnés dans l’alimentation, l’habillement, l’hygiène/beauté, les loisirs/sortie, le carburant, etc.) ;
  • le climat pour 15 % ;
  • la sécurité (par rapport à la criminalité, la stabilité politique et économique, le risque terroriste et de catastrophes naturelles), les soins médicaux, l’intégration (les langues parlées dans le pays, l’accueil réservé aux retraités étrangers et la densité du réseau) chacun pour 10 % ;
  • la valeur de l’immobilier, les patrimoines naturel et culturel, les loisirs, la cuisine, l’accessibilité et les infrastructures pour 5 %.

L’attrait du Portugal chez les retraités français est également lié à une fiscalité intéressante. Le principe est simple : Si le retraité n’a pas été résident fiscal au Portugal durant les 5 dernières années et s’il vit au moins 6 mois et 1 jour dans le pays, ses retraites françaises sont exonérées d’impôt sur le revenu durant 10 ans. Pour rappel, le retraité qui résident en France est aujourd’hui fiscalisé sur le montant intégral de ses retraites…

Source : lexpress.fr

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Audit Retraite