Les salariés et la retraite d’entreprise


L’épargne retraite est encore et toujours un sujet d’actualité pour les salariés, qui, selon un récent sondage d’Adding publié le 7 avril 2015, sont de plus en plus nombreux à souhaiter un accompagnement personnalisé pour investir dans les dispositifs qu’on leur propose. Plus de conseil individualisé, des outils plus perfectionnés et des formations dédiées sur la retraite d’entreprise sont notamment souhaités par les personnes interrogées.

Avec quel montant de retraite je vais quitter la vie active ? C’est une question qui continue à inquiéter les salariés français vu la conjoncture économique et la baisse des prestations servies par les retraites obligatoires (RG et AGIRC/ARRCO) depuis plusieurs années. La retraite d’entreprise semble être devenue plus qu’une alternative, une nécessité pour améliorer leurs revenus. C’est ce que confirme en substance le dernière sondage « Benefits 2016 » réalisé par Adding auprès de plus de 2 000 personnes dans des grandes entreprises (500 salariés ou plus).

La retraite d’entreprise plébiscitée par les salariés…

C’est en évoquant le montant de revenus dont ils estiment avoir besoin au moment de la retraite que les personnes interrogées constatent la nécessité de se constituer une épargne complémentaire aux régimes de retraite obligatoires. En moyenne les sondés déclarent pouvoir vivre correctement avec 1 632 € net/mois, or selon leurs estimations ils pensent toucher environ 166 € de moins (1 466 € net soit 10 % de moins). Là où le bas blesse, c’est que plus de la moitié d’entre eux (55 %) disent « ne pas épargner pour leur retraite« .

S’ils devaient choisir un dispositif d’épargne, une très large majorité préfèrerait investir dans la retraite d’entreprise plutôt que dans une assurance individuelle, considérant que « l’entreprise est la plus légitime pour les accompagner dans leurs choix d’épargne« . Et c’est précisément le manque d’information sur les dispositifs mis en place au sein de leur entreprise qui est pointé du doigt : pas assez d’informations sur le sujet, des mécanismes de placements financiers et des modalités de liquidation jugés trop complexes, pas assez d’outils pour se projeter sur le rendement des dispositifs, une vision trop floue sur les niveaux de risques etc.

Si des efforts sont réalisés en terme d’accompagnement

Plusieurs solutions existent pour améliorer l’information et l’accompagnement des salariés sur la retraite d’entreprise. il faut avant tout mettre l’employeur au cœur du système, c’est ce que souhaitent la moitié des 63 % de personnes interrogées qui déclarent utiliser un dispositif d’épargne retraite au sein de leur entreprise. Plusieurs pistes ont été évoquées :

  • mettre en place un accompagnement personnalisé sur les choix de placements financiers
  • apporter un conseil sur l’aspect financier et patrimonial de l’épargne retraite
  • créer des outils en ligne (type simulateur de calcul) sensés aiguiller les salariés dans leurs choix
  • établir une relation directe et facilitée avec un conseiller de l’organisme prestataire en charge de la gestion du dispositif d’épargne

Il faut relativiser la problématique du manque d’informations apportées aux salariés sur la retraite d’entreprise : lorsque l’on interroge des personnes qui bénéficient et investissent déjà dans ce type de dispositifs, la plupart se considèrent comme « bien » ou « plutôt bien » informées, que ce soit sur les risques de placement (70 %), ou encore sur le rendement des régimes (67 %). Le niveau de connaissance semble surtout varier en fonction des niveaux de revenus et du statut des salariés (cadres ou non cadres). L’entreprise devra agir pour diminuer les inégalités et accompagner au mieux « les salariés des tranches les plus basses« .

 

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Audit Retraite