La retraite en France : leurs désirs, leurs choix


À l’instar d’un certain nombre d’autres professionnels du secteur, HSBC vient de rendre public une étude sur la retraite en France le 29 avril 2015. Il s’agit de l’aboutissement d’une enquête internet menée entre août et septembre 2014 destinée à “sonder les français sur la retraite, leurs craintes, leurs espérances et leurs projets de fin de carrière”.


L’aménagement de fin de carrière préoccupe beaucoup les futurs retraités, selon les résultats de l’étude. Ainsi, de plus en plus de salariés envisagent d’utiliser le dispositif de la retraite progressive (réduction de l’activité en fin de carrière, compensée financièrement par la liquidation provisoire d’une partie de la future pension de retraite) afin de “faciliter la transition vers l’après vie active”. Alors que seulement 7 % des retraités actuels sont passés par cette étape, plus de 32 % des actifs l’envisagent d’ici à la fin de leur activité professionnelle. Parmi les personnes qui se disent intéressées, il y a une proportion à peu près similaire d’hommes et de femmes, même si les premiers semblent en majorité penser qu’ils finiront leur carrière à temps plein.

La retraite en France : quel est le programme ?

Quand on leur parle de leurs aspirations à la retraite, les personnes interrogées évoquent “la liberté de passer d’avantage de temps à faire ce que l’on souhaite, avec qui on le souhaite”. La volonté de passer d’avantage de temps avec la famille et les amis est évoquée par 53 % des sondés. 50 % veulent faire des voyages et 36 % pensent à faire des travaux d’aménagement dans leur habitation. Se rendre utile aux autres semble également un point important puisque 28 % des retraités aimeraient s’investir pour une oeuvre caritative ou du bénévolat.
Mais lorsqu’on rapporte les désirs des actifs avec la réalité que vivent les retraités, les chiffres ont de quoi surprendre : plus de 75 % des retraités interrogés ont déclaré “ne pas avoir pu accomplir tout ce qu’ils voulaient”, plus pour des raisons financières que par manque de temps. il semblerait par ailleurs que ce soit plutôt les femmes qui ont le plus de mal à réaliser leurs projet à la retraite.
Un nombre significatif de personnes pense également déménager lorsqu’elles seront à la retraite (environ 40 %), majoritairement des hommes. Le rapprochement familial est le plus souvent évoqué pour expliquer le désir de changer de lieu de vie, mais ils évoquent également la nécessité de trouver un mode de vie plus tranquille, plus agréable, et de réduire les charges financières. 16 % des sondés envisagent de déménager à l’étranger, principalement au Portugal et en Thaïlande.

La retraite en France : l’argent est une des préoccupations majeures

Lorsqu’on leur parle d’argent, un grand nombre de retraités évoque ainsi la nécessité pour eux “d’apporter un soutien financier à un ou plusieurs proches” (+ de 60 % d’entre eux déclarent le faire régulièrement. La question de la dépendance financière inquiète les actifs proches de la retraite selon l’étude : Environ 58 % des actifs affirment avoir peur de ne pas avoir assez d’argent pour subvenir à leurs besoins après la vie active et 53 % ne pensent pas qu’ils pourront aider leur famille ou leurs proches lorsqu’ils seront à la retraite.

 

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Audit Retraite