La France, pays rêvé des retraités ?


C’est une étude de l’OCDE intitulée « Vieillissement et politiques de l’emploi – Statistiques sur l’âge effectif moyen de la retraite » et publiée en août 2016 qui l’affirme : la France est le pays dans lequel les retraités profitent le plus longtemps de la retraite sur les 35 pays que compte l’organisation. Pour quelles raisons ? Un âge de départ à la retraite relativement bas, un faible taux d’emploi chez les seniors et une espérance de vie élevée (particulièrement chez les femmes).

Les retraités français passent en moyenne 5 ans de plus que les autres à la retraite

Si dans la plupart des pays l’âge de départ à la retraite a fortement diminué depuis les années 70, la situation se détériore, ou du moins se stabilise, depuis quelques années maintenant. Ainsi, toujours selon les chiffres de l’OCDE, l’âge moyen de départ des retraités en France sur la période 2009/2014 était d’environ 60 ans. À l’inverse dans d’autres pays comme la Corée du Sud, le Mexique ou encore le Japon, on tourne autour des 70 ans. Il faut bien entendu préciser qu’il existe partout une distinction homme/femme : en moyenne les femmes partent entre 1 et 2 ans plus tôt à la retraite, elles vivent également plus longtemps.

À noter que dans la plupart des pays de l’OCDE les actifs partent en moyenne avant l’âge légal de départ qui a été fixé, grâce à des dispositifs de départs anticipés (comme les Carrières longues en France). À l’exception une nouvelle fois du Japon et de la Corée pour lesquels l’âge de départ effectif est plus élevé que l’âge normal fixé par la loi (70 ans au lieu des 60 ans prévus par les textes…).

Les variations peuvent s’expliquer par le taux d’emploi des seniors

L’âge effectif moyen de sortie du marché du travail augmente régulièrement ces dernières années. Dans les pays de l’OCDE il est fixé en moyenne à 64,6 ans pour les hommes et 63,1 ans pour les femmes. Il est particulièrement bas en France avec un âge moyen de cessation d’activité de « seulement » 59,4 ans pour les hommes (les femmes continuent de travailler au delà car elles n’ont souvent pas une carrière complète). La République tchèque remporte la palme de l’âge moyen de cessation d’activité pour les femmes : 58, 2 ans.

Très rapidement néanmoins le taux d’emploi diminue avec l’âge : si en 2014 ils étaient en moyenne 67 % d’actifs dans la tranche 55-59 ans, ils n’étaient plus que 44 % chez les 60-64 ans et seulement 20 % chez les 65-69 ans. En France les chiffres sont beaucoup plus bas : respectivement 65 %, 25 % et 6 %.

Conséquence : Alors que les retraités français profitent en moyenne durant 25 ans de leur retraite (27,2 ans pour les femmes contre 23 ans pour les hommes), les coréens n’en profitent « que » pendant 14 ans (16,6 ans pour les femmes contre 11,4 ans pour les hommes).

Source : Les cahiers de la retraite complémentaire

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Audit Retraite