réforme ARRCO/AGIRC : encore loin d’un accord


La 3e réunion relative aux négociations ARRCO/AGIRC s’est déroulée le 10 avril 2015 et a permis aux partenaires sociaux d’étudier les mesures envisageables pour « sauver les régimes de retraite complémentaire ».

L’idée, déjà évoquée par le Medef, de mettre en place un abattement dégressif sur les retraites complémentaires entre 62 et 65 ans afin de « maintenir les salariés cadres et non-cadres dans l’emploi » deviendrait une mesure de plus en plus crédible pour la majorité des organisations syndicales. La mesure ne devrait pas entrée en vigueur avant 2019, et exclurait à priori « les affiliés modestes exonérés de charges sociales sur les retraites ».
Autre possibilité : afin d’éviter une nouvelle hausse importante des cotisations vieillesse, le Medef souhaite une baisse des rendements techniques des régimes (diminuer le montant de pension par rapport aux cotisations versées). Si les chiffres avancés par le patronat sont rejetés en bloc pour l’instant (baisse de 16 % du rendement en seulement 3 ans), l’idée d’une « baisse moins brutale » pourrait être envisagée par certains…

Le calendrier des futures négociations est également connu : le Medef présentera une nouvelle version de ses propositions le 22 mai prochain. L’objectif est de parvenir « à un accord final le 22 juin 2015 ».

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Audit Retraite