Des idées pour simplifier les relations entre usagers et régimes de retraite


Comment simplifier la vie des futurs retraités ? Comment améliorer l’information retraite faîte aux assurés ? Le gouvernement, aidé en cela par des représentants des différents acteurs du problème (les caisses de retraite, les assurés), se penche actuellement sur la question.

Le 23 février 2015, le GIP Union retraite (Groupement d’intérêt public qui permet à des partenaires publics et privés de mettre en commun des moyens pour l’amélioration des relations entre les assurés et le système de retraite français) et la ministre des affaires sociales Marisol Touraine ont dressé la feuille de route du groupement jusqu’en 2018, à savoir :

  • « moderniser les services rendus aux usagers » à travers la mise en place du compte unique de retraite et de conseillers virtuels pour délivrer une information pratique, ainsi que la création d’un portail internet commun à l’ensemble des régimes de retraite pour en simplifier l’accès ;
  • « finaliser les chantiers en cours », que ce soit la création d’un répertoire général des carrières uniques (pour centraliser les données relative à un assuré) ou la mise en place d’un simulateur de retraite performant fondé sur des données réelles ;
  • « renforcer le droit à l’information des usagers », notamment au regard de certaines spécificités de carrière (périodes d’activité à l’étranger, prise en compte des enfants etc.). L’accès devra également être facilité pour les jeunes actifs, les illettrés ou les malvoyants.

Des propositions intéressantes qu’il faudra mettre en œuvre rapidement si l’on veut simplifier le système d’information retraite.

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Audit Retraite