Les retards de versement des pensions ne sont toujours pas réglés


L’information n’est pas nouvelle mais elle doit être rappelée, depuis plusieurs mois déjà un certain nombre de caisses de retraite n’arrivent plus à suivre le rythme dans la liquidation et le versement des pensions de retraite, et les retards de versement s’accumulent, notamment dans les CARSAT du Nord-Pas-de-Calais et du Languedoc-Roussillon.

Pourtant des « mesures exceptionnelles » avaient été annoncées dès la fin de l’année 2014 par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales. Il s’agissait alors de verser aux « nouveaux retraités privés de ressources une aide de 800 €, de faire passer en priorité le traitement des dossiers retraite en retard, et d’améliorer l’entraide entre les Caisses ».
Des responsables de l’assurance vieillesse ont déclaré que les mesures allaient s’accélérer début janvier 2015 et que « les retards dans le versement des pensions devraient être résorbés pour la plus grande part d’ici le mois de mars ». Cela n’a pas eu pour le moment l’effet escompté puisque les données chiffrées du mois de février annoncent une faible réduction des dossiers en souffrance « de 12 000 à 10 000 ». De plus, à ce jour, seulement 2 000 retraités environ ont reçu la fameuse aide exceptionnelle de 800 € promise par le gouvernement.

Afin que la situation ne se reproduise pas, la ministre a également annoncé, le 25 février 2015, la création d’une commission dirigée par l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) afin qu’elle exerce « dans les plus brefs délais une mission de contrôle chargée de proposer des solutions complémentaires pour mettre un terme à cette situation et de formuler des préconisations pour éviter que cela se reproduise ». Une garantie de versement des pensions pourrait être instaurée.

Cela sera également l’occasion de se pencher sur le taux d’erreur important dans la liquidation des retraites au sein de ces Caisses régionales (la moyenne nationale est d’environ 9 % alors que dans la CARSAT du Nord elle avoisine les 20 %).

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Audit Retraite