Une retraite continue d’être versée 10 ans après le décès du bénéficiaire


Attention ! Continuer à percevoir, en son nom, la pension de retraite d’une personne alors qu’elle est décédée pourrait vous coûter cher !

Voilà une histoire quelque peu étrange : la retraite d’une pensionnée qui vivait dans le Loiret à continuer à être versée pendant… 10 ans après son décès intervenu en 2004. C’est en fait le fils de l’assurée décédée et sa conjointe qui s’occupaient des démarches administratives de l’intéressée et qui ont « oublié » de déclarer son décès à la Caisse de retraite. Résultat, près de 600 € de retraite versés chaque mois jusqu’en 2014 soit un montant total estimé à plus de 65 000 €.

La Caisse lésée a donc entamé une procédure devant les tribunaux pour récupérer les sommes indûment versées. Il est probable que l’organisme en charge de gérer la pension ne s’en serait pas rendu compte avant plusieurs années si, suite à la séparation du couple, le fils de l’assurée décédée n’avait pas dénoncé l’affaire. Ils devraient ainsi être reconnus coupables d’escroquerie. La note risque d’être salée…

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Audit Retraite