De la prison pour un retraité collectionneur d’armes


Les militaires de la brigade des recherches et de la brigade territoriale autonome de Figeac (dans le Lot), ont découverts, après plusieurs mois d’enquête, un arsenal impressionnant d’armes à feu chez un retraité du coin ! Petits et gros calibres, en tout 63 armes (armes de guerre, armes de poing, fusils, revolvers) et près de 3 000 cartouches de tout type ont été retrouvées.

Une collection bien dangereuse pour un retraité de 78 ans (qui par ailleurs revendait occasionnellement certains de ses objets sous le manteau en marge de bourses ou salons), commencée il y a plus de 60 ans et accumulée en toute discrétion, enfin jusqu’à aujourd’hui. Estimé à environ 14 000 €, le stock a bien entendu été saisi par les gendarmes.

N’ayant pas l’autorisation de conserver toutes ces armes chez lui, le retraité devait comparaître devant la justice afin de répondre de ses actes. C’est le tribunal correctionnel de Cahors qui a rendu son verdict le 30 juin 2016 : le collectionneur a écopé de 8 mois de prison avec sursis et 4000 € d’amende pour détention d’armes sans autorisation et défaut de déclaration administrative, une peine assortie de l’interdiction de détenir une arme pendant 5 ans (le procureur avait requis une peine plus lourde de 12 mois d’emprisonnement avec sursis et 6000€ d’amende). Devant le juge notre retraité inconscient a déclaré ne pas s’être rendu compte de la gravité des faits. Cela faisait des années qu’il allait dans des brocantes, vide-greniers et autres salons de collectionneurs afin d’agrandir sa collection.

On ne peut qu’imaginer la réaction des gendarmes en faisant cette inquiétante découverte, surtout par les temps qui courent. Et même si le retraité n’avait sans doute pas l’intention d’utiliser ces armes, qui sait dans quelles mains elles auraient pu tomber ? Une histoire qui fait froid dans le dos.

Source : 20minutes.fr

Auteur : Florent SARRAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Audit Retraite